Le Vendredi 29 Novembre 2019, le mouvement Youth For Climate France participera à la 4 ème journée de grève internationale pour le climat.
Connue sous le nom de “Black Friday”, cette date est symbolique en France et dans le monde, puisqu’elle est la matérialisation de la surproduction et de la surconsommation de notre société actuelle.
Nous souhaitons dénoncer les terribles conséquences sur la planète des sociétés et entreprises qui poussent à une consommation inutile lors de cette journée parangon comme dans la vie de tous les jours, dans des domaines tels que le textile ou encore l’électronique.

Cette journée est déjà malheureusement la quatrième date mondiale de mobilisation. Face à l’inaction tant des pouvoirs publics que des multinationales polluantes depuis le début du mouvement, certains Groupes Locaux de Youth For Climate ont décidé d’aller plus loin que nos modes d’action habituels. Des actions de désobéissance civile et des blocages seront donc prévus en plus des marches, concerts, rassemblements et autres animationsLe message est simple : si rien ne bouge, nous sommes prêt.e.s à aller plus loin. L’objectif de cette journée est d’avoir un réel impact sur les entreprises et de sensibiliser les citoyens. Nous soutenons d’ailleurs toutes les initiatives ou mobilisations qui auront lieu ce jour là et dont le but est de dénoncer ce modèle de surconsommation.

Cette date marque aussi la dernière journée de mobilisation mondiale de 2019, une année représentant le soulèvement massif de la population pour les questions écologiques et sociales. L’année 2020 marquera à son tour un tournant dans notre histoire avec des mobilisations massives à prévoir.

En France, le mouvement Youth For Climate s’est positionné sur certaines revendications précises, parmi lesquelles :

Concernant la publicité :
– Interdiction de la publicité qui pousse à la consommation dans les secteurs très polluants que sont l’automobile et le transport aérien.
– Limitation de la taille et du nombre de panneaux publicitaires. Interdiction et suppression des panneaux publicitaires lumineux et/ou roulants.

Concernant les centres commerciaux :
– Interdiction de construction de centres commerciaux de plus de 5 000 m² de surface commerciale utile.
– Les Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CDAC) doivent associer à leur prise de décision 4 citoyens tirés au sort sur la commune d’implantation du projet étudié. Le nombre de personnes qualifiées aux enjeux climatiques doit passer de 2 (avant qualifiées en matière de développement durable) à 4.
– Favoriser les marchés locaux aux autres formes de vente de nourriture

Concernant la réappropriation des moyens de production :
– Intégration des salarié.e.s à la gouvernance des entreprises (les salarié.e.s doivent avoir, comme en Allemagne, 50 % des sièges au CA)
– Aide à la mise en place dans les communes/quartiers de “bibliothèques d’outils” ou ateliers partagés, qui permettraient la mise en commun des objets qui ne sont utilisés que ponctuellement (ustensiles de jardinage,  matériel de bricolage, sèche linge…) 

Concernant l’économie circulaire :
– Privilégier les produits issus de la réparation et du recyclage (TVA 5%).
– Interdire la production de produits électroménagers et électroniques qui ne respectent pas un certain indice de réparabilité (possibilités de changer les pièces, disponibilité des pièces détachées, possibilité de récupérer les pièces encore fonctionnelles lorsque l’appareil est hors d’usage…).
– Définir légalement l’obsolescence programmée comme un délit.

Les mots d’ordre de cette mobilisation sont #ClimateFriday et #BlockFriday en France, et #WeAreUnstoppable à l’international.
Nous souhaitons également rappeler par ce communiqué que Youth For Climate France est un mouvement horizontal, sans leaders ou représentant.e.s et que tous ses Groupes Locaux ont donc une autonomie et une indépendance totales quant à leurs prises de position et à leurs moyens d’action. 

Contacts Presse :

Koupaïa Rault (Lorient) – 06 26 17 12 48

Mathis Grossnickel (Strasbourg) – 07 82 09 87 88

Marie Chureau (Paris) – 06 52 41 47 68

Youth for Climate France