Toi qui es au collège, au lycée, ou dans un établissement d’enseignement supérieur. En ces temps où la lutte pour la protection de notre jolie planète s’intensifie, l’Éducation Nationale a décidé de mettre en place des mesures telles que l’implantation de potagers ou la mise en place d’éco-délégués dans les écoles, un effort est nécessaire de ton côté aussi.
  Voici donc une liste de 5 gestes simples à faire dans ton bahut pour faire ta part du colibri !

    1. Achète des fournitures respectueuses de l’environnement

  Chaque année, c’est la même interrogation : de quels objets aura-t-on besoin cette année?

  Tout d’abord, scrute la composition des produits. Des labels, comme le PEFC, qui indique que le papier du cahier ou des copies que tu utilises provient de forêts durablement gérées, l’Ecolabel européen, te guideront dans tes achats. 
  Procède de même pour ta colle, en préférence sans les produits chimiques que contiennent les Uhu ou autres Cléopâtre. Là-dedans, on retrouve, entre autres, des solvants tels que l’acétone et le toluène, toxiques pour ton système nerveux, ou le formaldéhyde, qui provoque des réactions allergiques. Ils sont volatiles, donc ils sont rejetés dans l’air que toi, mon cher ami, tu respires .
  Les crayons de papier à bois non-traité (qui, contrairement à ceux de certaines marques, ne contiennent pas de phtalates, perturbateurs endocriniens), stylos-bille rechargeables sont à acheter impérativement, tout comme les stylos-plumes que tes darons ont pu connaître durant leur enfance. 
  Enfin, privilégie la gomme sans latex – de type caoutchouc naturel – ou le correcteur à ruban (bien plus écolo que le correcteur liquide).
    2. Réutilise à fond!
  Une autre solution à prendre, c’est la récup’. A quoi bon acheter inutilement un surligneur si tu en possèdes un qui n’a quasiment pas servi? 
  Ainsi, fais le tri dans tes affaires, reprends ce qui peut l’être, sachant qu’une règle te durera pas mal de temps.Un stylo, s’il est déjà rechargeable, peut te durer plusieurs années si tu l’utilises correctement. Et que dire des trousses ? Elles te serviront tout au long de ta scolarité si tu en fais un bon usage.
  Tu peux aussi aller faire tes courses chez des associations qui revendent des fournitures scolaires inutilisées. Des lieux comme les ressourceries (qui proposent des invendus du commerce) ou Emmaüs de ta ville sont les meilleures adresses. 

   3. Achète du matos qui dure!

  Quand tu achètes des fournitures de marques comme Pilot ou Bic, qui sont faites le plus souvent de plastique, tu t’exposes à une durée de vie du produit moins longue, puisque le dérivé du pétrole peut être moins solide que d’autres matériaux. 
  À l’inverse, le bois qui compose les arbres, attrape-carbone naturels, qui naturellement atteint des centaines d’années, vieillira certes, mais le crayon sera toujours debout (pas dressé comme ta main en cours), puisque la dégradation du bois sec prend beaucoup de temps. Donc les produits doivent être faits de matière·s qui respectent l’environnement et durent. Je n’ai rien de plus à ajouter.

   4. Change tes habitudes pour aller en cours

  Avec le développement des transports en commun dans les villes et entre celles-ci, ainsi qu’avec un choix grandissant d’offres de mobilité, tu as à ta disposition un large panel de moyens de locomotion qui te permettront d’aller dans ton bahut.
  Ainsi, si tu habites en périphérie de la ville, privilégie le bus, le tram ou le train de banlieue pour faire le trajet. En effet, ces types de transports, et en particulier le ferroviaire, émettent moins de CO² par personne qu’une voiture (qui n’est d’ailleurs pas une très bonne solution dans certains centres-villes où les restrictions automobiles sont fortes).                    
  Attention toutefois à ne pas croire que venir en voiture électrique sera moins polluant: si à première vue l’électrique rejette moins que la diesel ou l’essence, sa production pollue en revanche bien plus (batteries contenant des composés chimiques coûteux à extraire et à importer). Et en plus, la source d’énergie a aussi une incidence sur ça: un modèle électrique aux batteries rechargées par un système fonctionnant au fioul pollue quasi-autant qu’un autre modèle à essence.


   5. Amène ta bouffe!

  Pour éviter de produire trop de déchets en utilisant des emballages en plastique, ou autres matières jetables pour la nourriture ou de jeter du plastique avec ta bouteille, amène des contenants en inox. 
  Le plastique est, comme dit plus haut, plus fragile que d’autres matières, dont le métal. Par conséquent, si tu utilises longtemps une bouteille d’eau faite ainsi, des microparticules peuvent contaminer la boisson présente à l’intérieur. Remplace-la par une gourde en inox. 
  Enfin, en ce qui concerne la nourriture, préfère la boîte en inox, voir même le contenant isotherme à un sac en papier que tu jetteras probablement vu qu’il n’est pas lavable. Et ça vaut d’autant plus si ce qui t’est proposé au self est de mauvaise qualité.