Journées mondiales d’actions pour une justice écologique et sociale des 25 et 26 septembre 2020

par | Sep 16, 2020

Le mouvement des jeunes en grève pour le climat et le vivant, “Fridays for Future ” et sa branche française “Youth for Climate France” , se mobiliseront à nouveau les 25 et 26 septembre prochain pour une justice écologique et sociale.

Alors que la crise sanitaire a démontré, une fois de plus, les faiblesses de notre modèle sociétal, la réaction des pouvoirs politiques et économiques va majoritairement à l’encontre d’un projet de société écologique.
Il n’est question que de relance, de croissance, de perpétuer un système économique capitaliste et productiviste qui ne peut rimer qu’avec inégalités sociales et la destruction du vivant sur une planète aux ressources limitées.

Après avoir séché les cours, manifesté et désobéi pendant deux ans, il nous paraît évident que manifestations et actions “coups de poings” ne nous permettront pas seules de mettre fin au système ravageur à l’origine de la catastrophe climatique.
Il est nécessaire de mener une stratégie efficace à moyen et long terme, qui passe d’abord par des victoires et la création d’une culture de résistance au niveau local, protégeant les lieux auxquels nous tenons.

Le mouvement agira ainsi durant les prochaines semaines pour la résilience de notre société, qui implique d’une part de créer des espaces d’autonomie, en ouvrant notamment des “Maisons d’écologie et des résistances“, lieux d’organisations de la résistance écologique, en reprenant des terres pour en faire des potagers collectifs,  en se réappropriant nos lieux d’études en y proposant des programmes scolaires écologiques, en encourageant généralement toute initiative collective allant vers une société juste pour l’ensemble du vivant.

D’autre part, nous continuerons à lutter de manière frontale en soutenant et menant des luttes contre les Grands Projets Inutiles et Imposés et des infrastructures écocides déjà présentes sur nos lieux de vie, comme les sites dangereux classés SEVESO ou ICPE, listés par “Notre Maison Brûle“. La justice doit par ailleurs pouvoir se servir d’un véritable arsenal juridique permettant de condamner les entreprises responsables de catastrophes telles que celles de Rouen ou de Lubrizol, et d’en prévenir efficacement les risques. Ainsi, le crime d’écocide paraît, parmi les nombreuses mesures proposées par la Convention Citoyenne pour le Climat, l’une des plus urgentes à instaurer.

Le 25, dans cette dynamique, nous proposons aux jeunes de se rassembler à midi dans leurs établissements scolaires, de mener des débats afin de réfléchir collectivement à la catastrophe en cours, et de rejoindre l’après-midi les actions proposées par nos groupes locaux.

Le 26, diverses actions, désobéissantes ou légales, sur la thématique de la résilience locale, contre les Grands Projets Inutiles et Imposés ou la présence d’installations SEVESO seront menées.

Contacts presse nationaux :

Léna Lazare : 07 82 24 24 62
Noé Gauchard : 06 79 62 71 79

Contacts presse parisiens :

Marie Chureau : 06 52 41 47 68
Olivia : 07 86 91 71 15

Mail : presse@youthforclimate.fr

Presse – Youth for Climate France

Youth for Climate France est le mouvement de la jeunesse et des étudiants engagés pour le climat. Depuis début 2019, nous rassemblons les différents groupes locaux en France qui répondent au mouvement “Fridays for Future”, lancé à l’appel de Greta Thunberg.