Le 6 juillet 2021 sur la place Royale à Nantes

20h25 – Un pluie torrentielle s’abat sur Nantes, les passant·e·x·s courent s’abriter devant les boutiques ou sous leur parapluies. Pendant que l’eau ruisselle abondamment sur les pavés de la place royale, les rues de vident jusqu’à devenir désertes.

20h30 – Des groupes commencent à se former dans les rues alentours et se rapprochent, malgré la pluie, de la place. Iels semblent attendre quelque chose…

20h45 – Tout à coup, la pluie disparaît et une cinquantaine de personnes arrivent sur la place. Une banderole est accroché sur l’œuvre éphémère du voyage a Nantes. On peut y lire “La mer assassinée, les banques tuent“.

@xelinapic sur instagram

20h46 – Les militant·e·x·s déploient drapeaux et pancartes et prennent place pendant qu’un discours est déclamé sur la place.

Certain·e·x·s distribuent également des tracts aux peu de passant·e·x·s présent·e·x·s pendant que d’autres scotchent des affiches sur les banques de la société générale et de bnp paribas. On peut y lire “Leur profit creuse nos tombes” ou encore “Société générale : 19 milliards de $ aux entreprises exploitant les energies fossiles en 2020”.

@suvannphotos sur instagram

20h51 – Le discours touche à sa fin, des fumigènes noirs sont allumés sur la place. L’ambiance y est spectaculaire.

20h53 – Une voiture de police apparait sur la place mais le discours est fini. Le groupe de militant·e·x·s lance des slogans : “La mer se meurt, la jeunesse se soulève” avant de se disperser. On notera tout de meme un contrôle d’identité symbolique.

Retrouvez plus de photos dans la galerie de photos et sur notre post instagram.