Logo YFC international

Nantes

Un groupe local de Youth for Climate, présent dans plus de 130 villes en France : voir la carte

Nos actions

Galerie photos

Nous rejoindre

Espace Presse

Action contre la surproduction et la surconsommation – Acte II

par | 19 Déc 2021

Vous nous avez peut-être croisé samedi 18 décembre sur la place devant Zara et H&M. Si oui, retrouvez ici tout ce qu’il s’est passé et pourquoi c’était vraiment chouette, et si non, on vous raconte tout !

début d'après midi, rue du Calvaire, devant Zara

Une dizaine d’entre nous arrivent les bras chargés de cartons et de vêtements devant Zara. La gérante du magasin -que l’on commence à bien connaître- doit se dire “oh nonn pas encore elleux (⌣̩̩́_⌣̩̩̀)”. Presque chorégraphié, tout s’installe très vite. Entre deux arbres, une corde se tend et des vêtements y sont accrochés sur des cintres. Dans des cartons annotés “free-shop” se trouvent encore d’autres vêtements.

@sooaski sur instagram

Les passant-es, intrigué.es ne tardent pas à affluer. Nous leur expliquons le concept : dénoncer les grandes enseignes de fast-fashion tout en proposant directement et juste devant des alternatives. Le free-shop, c’est une alternative où tout est à prix libre (selon les moyens de chacunx, on peut ne rien donner), grâce à des dons, et ouvert. C’est à dire que vous pouvez très bien rajouter les vêtements que vous ne portez plus. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les gens ne sont pas radin-es 🙂 et permettent de faire tourner les approvisionnements sans trop de difficultés.

@suvannphotos sur instagram

Cette action nous permet aussi d’élaborer un rapport de force avec les grandes enseignes de fast-fashion environnantes (ici Zara et H&M).

Une fois que l’action est lancée et qu’elle tourne bien, on se met à l’aise, on met de la super musique et on commence à dessiner à la craie des messages pour visibiliser l’action. On peut y lire : “Contre Zara et la surproduction, free-shop solidaire” ou encore “STOP FAST-FASHION”. Des tracts sont aussi distribués.

@lil00.photo sur instagram

Au même moment, une action éthiqu-ettes a lieu à l’intérieur des deux magasins. Des petits bouts de feuille scotchés sur les étiquettes des vêtements dénonçant l’exploitation des travailleur.euses, le désastre écologique, les actes de cruauté sur les animaux non-humains, le validisme et l’ethnocentrisme de la fast-fashion.

Prixs par le froid, la nuit arrivant et fatiguéxs de cette riche journée, on décide de ranger le stand mais, motivé.es.x par le succès de l’action, on décide de réitérer l’action le mercredi 22 décembre

Une vraie réussite ! 

Merci à tous les photographes pour leur venue, retrouvez notre sélection dans la galerie photo.