Accueil 9 Communiqué de Presse 9 URGENT – Youth for Climate France appelle à soutenir les jardins ouvriers d’Aubervilliers en cours d’expulsion

URGENT – Youth for Climate France appelle à soutenir les jardins ouvriers d’Aubervilliers en cours d’expulsion

par | 2 Sep 2021

Ce jeudi 2 septembre, les jardins à défendre d’Aubervilliers sont en cours d’expulsion. Des arrestations ont eu lieu, et deux gardes à vues sont en cours.

Ce lieu joue pourtant un rôle central dans le combat francilien pour un monde écologiste et social, puisqu’il vise à protéger un espace naturel unique de plus de 7 hectares, abritant un écosystème varié (plus de 450 arbres fruitiers, 22 espèces protégées d’oiseaux, …) menacé par la bétonisation.

Il est en effet prévu de détruire une partie des jardins pour construire un solarium pour le confort des athlètes des prochains Jeux Olympiques de Paris 2024. Une fois les JO terminés, une autre partie des jardins sera démolie, pour laisser place à une gare du Grand Paris Express et des bâtiments.

Pourtant, la préservation des jardins est indispensable. À l’heure même où les canicules se multiplient, et où l’Europe est dévastée par d’extrêmes inondations causées par l’artificialisation des sols et le dérèglement climatique, la destruction de cet espace vert, qui réduit les inondations et crée des puits de fraîcheur, est complètement déconnecté de l’urgence écologique et sociale actuelle.

De même, alors que nous vivons la sixième extinction de masse de la biodiversité, la ville de Paris ne trouve rien d’autre à faire que de bétonner cet écosystème unique, et d’envoyer des CRS piétiner les lieux, et placer des militant·es en garde à vue pour avoir simplement voulu protéger le vivant.

Ce patrimoine unique, qui permet depuis les années 30 aux ouvriers d’Aubervilliers d’avoir accès à une alimentation saine et à de la végétation dans l’une des villes les plus bétonnées de Seine-Saint-Denis, n’a aucune valeur aux yeux de la mairie de Paris et du Comité International Olympique. Derrière les promesses reluisantes d’Anne Hidalgo sur les bienfaits des JO, la Seine-Saint-Denis joue le rôle de laboratoire de politiques anti-sociales et sécuritaires – dans un flagrant déni de concertation de la population locale, dont les opinions n’ont pas voix au chapitre pour le CIO, la mairie de Paris et Grand Paris Aménagement.

« Sous couvert de leur image verte et durable, les JO détruisent tout sur leur passage, particulièrement en Seine-Saint-Denis. Ces infrastructures ne sont même pas nécessaires au déroulement des jeux. Le CO est dans le mauvais sens de l’histoire : nous devons l’empêcher de nuire encore, et protéger les espaces verts et le vivant autour de Paris »

Juliette, de Youth for Climate Paris

Contacts presse :

Camille (aux Jardins) : 06 47 54 59 21
Marie (YFC Paris) : 06 52 41 47 68
Mail : presse@youthforclimate.fr

 

Presse – Youth for Climate France

Youth for Climate France est le mouvement de la jeunesse et des étudiants engagés pour le climat. Depuis début 2019, nous rassemblons les différents groupes locaux en France qui répondent au mouvement “Fridays for Future”, lancé à l’appel de Greta Thunberg.